Le service d'incendie de l'aéroport de Copenhague choisit GORE® PARALLON® System 500

Les pompiers vêtus de vêtements GORE PARALLON se mettent à genoux devant un conteneur de tabac

Les sapeurs-pompiers de l’aéroport de Copenhague ont opté pour un équipement VIKING réalisé avec un laminé GORE-TEX doté du GORE® PARALLON® System 500 avec technologie GORE® CROSSTECH®. Ils sont les premiers au Danemark à pouvoir bénéficier d’un tel niveau de protection contre le feu, les agents pathogènes transmissibles par le sang, les produits chimiques et les particules.

Avec ses 22 800 employés et plus de 30 millions de passagers qui le parcourent chaque année pour 266 000 vols, l’aéroport de Copenhague que protège le service incendie est le plus fréquenté de Scandinavie.

Ce service incendie compte 75 personnes réparties dans quatre équipes travaillant sur 24 heures. S’y ajoutent, pour chaque équipe, 14 sapeurs-pompiers opérationnels qui se séparent en deux groupes de sept pour pouvoir se déployer depuis deux casernes localisées près des pistes. Les deux emplacements, situés de part et d’autre de l’aéroport, permettent d’intervenir toujours en trois minutes, comme l’exige le plan d’intervention d’urgence. 

L’équipe de l’aéroport est parfaitement équipée pour faire face à toute sorte d’incidents. Ils ont à leur disposition quatre véhicules d’intervention mousse pouvant contenir jusqu’à 12 000 litres d’eau et 1 200 litres de mousse, mais aussi d’un véhicule d’intervention rapide, un véhicule pour le sauvetage nautique et une voiture pour le commandant des opérations.

Les casiers à vêtements présentent des uniformes de pompier dotés de la protection GORE PARALLON

Tous les sapeurs-pompiers reçoivent une formation médicale en tant que premiers intervenants, avec un enseignement complémentaire pour le secours en mer. La mer bordant l’aéroport des deux côtés, l’équipe doit s’entraîner à intervenir en cas d’amerrissage d’urgence. Ils disposent de deux bateaux de sauvetage mais assurent aussi plus de 20 interventions nautiques tout au long de l’année, venant en aide aux citoyens qui se retrouvent en difficulté en mer.

Rene Holm est le commandant des opérations de l’équipe 4, avec une responsabilité opérationnelle pour les deux casernes.

Nos équipes sont formées selon les critères professionnels les plus élevés et interviennent sur 2 400 incidents chaque année pour des missions très diverses. Ils disposent des qualifications et connaissances en aviation requises pour les opérations aéroportuaires, mais aussi de compétences en sauvetage nautique qui leur permettent régulièrement de sauver des vies en mer autour de l’aéroport" explique-t-il. "Un grand nombre de compagnies aériennes redirigent leurs appareils vers l’aéroport de Copenhague en cas d’urgence potentielle, en raison de la qualité, des compétences de nos équipes d’intervention et des formidables moyens de réparation et d’entretien dont nous disposons sur place. Nos pompiers doivent faire face un ensemble unique de risques et de dangers. Il est donc essentiel pour eux d’avoir la meilleure des protections, pour qu’ils restent concentrés sur leur travail. Ils appré cient les qualités de conception et les performances de leur nouvelle tenue d’intervention, et chacun d’eux a réagi de façon vraiment positive.
Pompiers pompiers arrosant le sol avec des uniformes avec protection GORE PARALLON

Les sapeurs-pompiers de l’aéroport de Compenhague portent désormais les nouveaux vêtements de protection PARTX™ conçus et fabriqués par la marque VIKING, intégrant la toute dernière technologie relative aux vêtements de protection. Cette tenue a été spécialement élaborée pour limiter l’exposition aux particules.

Les nouveaux vêtements intègrent un produit GORE-TEX révolution- naire : le GORE® PARALLON® System 500 avec laminé GORE® CROSSTECH®. Il a été spécialement développé pour limiter le risque de brûlures et de stress thermique en conditions sèches ou humides. Il apporte aux sapeurs-pompiers à la fois une protection thermique constante et des niveaux de confort et de respirabilité élevés.

Pour la première fois, une barrière de protection thermique est encapsulée entre deux membranes, drainant l’humidité de la peau en l’acheminant à travers le vêtement, tout en évitant la pénétration de liquides venant de l’extérieur. L’humidité intérieure s’évacue facilement à travers les couches, ce qui maintient la barrière thermique au sec et réduit le risque de brûlures liées à la vapeur ou la compression de couches humides. Avec une respirabilité élevée, le risque de stress thermique est limité et l’utilisateur reste à une température agréable plus longtemps.

Lorsqu’un vêtement d’intervention devient humide, par l’eau provenant de l’extérieur ou par une transpiration abondante, habituellement le niveau de protection baisse, accentuant le risque de brûlures et diminuant le temps de fuite. Lors des tests effectués en conditions humides, le GORE® PARALLON® System 500 avec laminé GORE® CROSSTECH® montre une protection thermique constante, offrant plus de temps de fuite et limitant le risque de brûlures.  

Les pompiers arrosent le sol en uniformes avec protection GORE PARALLON avec avion en arrière-plan

Les laminés GORE-TEX avec technologie de produit GORE® CROSSTECH® sont testés selon la norme ISO 16604, procédure C. Celle-ci contrôle la résistance du laminé et des coutures à la pénétration des pathogènes véhiculés par le sang, affichant un taux de réussite de 100%. 

Tous les laminés GORE-TEX avec technologie de produit GORE® CROSSTECH® bloquent la pénétration des particules dégagées par les incendies. La norme NFPA 1971 édition 2018 reconnaît l’importance du contrôle de la pénétration des particules.  Elle prévoit un test sur plusieurs niveaux pour évaluer les tenues de protection, mais aussi un test destiné à évaluer les couches bloquant les particules des cagoules anti-particules.   

La nouvelle version du test ASTM2299, créée pour tester les cagoules des sapeurs-pompiers, prévoit des tailles de particules entre 0.1μm et 1.0μm pour évaluer l’efficacité de la couche anti-particules.  Le test exige 90% de réussite minimum. Lors du test de blocage des particules, le laminé GORE-TEX avec technologie de produit GORE® CROSSTECH® présente une efficacité de blocage de 99.9%.  

La protection contre les particules était un critère clé dans le choix de la tenue d’intervention des sapeurs-pompiers. Brian Bjørnø, représentant syndical, a joué un rôle déterminant dans le développement du nouvel équipement. 

Pompiers avec masques debout près d'un conteneur d'expédition en uniforme avec GORE PARALLON
J’avais participé à une conférence sur la sécurité des sapeurs-pom piers à Helsinki. Les risques pour les pompiers à l’exposition aux particules de fumée y avaient été soulignés

explique Brian.

Notre priorité est toujours de prolonger la vie des sapeurs-pompiers, non celle de leur équipement, en les protégeant contre tous les risques auxquels ils peuvent être confrontés. 
Lorsque nous avons pris connaissance des études, nous avons commencé à travailler avec VIKING pour développer une nouvelle tenue susceptible de donner priorité à la protection contre les particules tout en conservant, bien évidemment, les niveaux de protection requis contre chaleur et flammes.
Pompiers s'entraînant dans des uniformes avec GORE PARALLON à l'intérieur d'un avion avec flammes visibles
Nous avons constitué un groupe de travail et collaboré étroitement à la fois avec BFC (Brandfolkenes Cancerforening) et VIKING pour mettre au point un vêtement capable de répondre à nos besoins spé cifiques et nos recommandations sur la protection contre le cancer. Il en résulte une tenue unique, conçue par le groupe pour répondre aux spécificités de nos opérations sur l’aéroport et présentant de nom breuses caractéristiques pour de se protéger contre les particules. Les ourlets aux poignets et le système de fermeture des bottes empêchent la pénétration des particules. L’utilisation de bandes rouges réfléchis santes haute visibilité est exclusive aux sapeurs-pompiers de l’aéroport. Cela nous permet de nous reconnaître facilement lors d’un incident, et de nous distinguer des autres équipes pouvant intervenir sur les lieux. Ces bandes réfléchissantes ne sont pas cousues, ce qui empêche tout risque d’accumulation des particules et autres contaminants sur la tenue.
Le laminé Gore joue un rôle important dans le maintien de cette pro tection de haut niveau, tout en gardant les sapeurs-pompiers au sec et à une température agréable pendant le travail. Les tenues sont utilisées depuis quelques mois déjà et les retours de l’équipe sont extrêmement positifs. Les pompiers ont immédiatement remarqué leur rapidité de séchage par rapport aux vêtements précédents, et leur plus grande res pirabilité en intervention.

Rasmus Nielsen, Chef d’équipe, ajoute :

On apprécie vraiment ce nouvel équipement. On ressent bien le niveau élevé de protection quand on lutte contre un incendie, et le très bon niveau de respirabi lité. Cela nous apporte plus de confort et nous aide à travailler de façon sécurisée plus longtemps si nécessaire. 

Les sapeurs-pompiers de l’aéroport de Copenhague bénéficient désormais de la protection la plus avancée à ce jour pour un vêtement, limitant les risques inhérents aux multiples opérations pour lesquelles ils ont été formés.